Actualités du Marché des Changes

Les actions sont à l’épreuve alors que la saison des résultats a démarré

Le S&P 500 a fait un bond de 10 % cette année, grâce aux résultats forts de la technologie et des soins de santé.

Après un début d’année robuste, les investisseurs voient la saison des résultats des entreprises comme la validation du récent rallye du prix des actions.

Certains soutiennent que les résultats récents ont dépassé les principes fondamentaux et qu’il devrait y avoir une inversion dans le sentiment haussier. L’argument initial selon lequel Donald Trump stimulerait les marchés avec sa déréglementation et ses politiques de réduction des impôts a récemment été quelque peu atténué. Maintenant, le rallye des capitaux propres s’appuie sur une rentabilité accrue dans un contexte économique en amélioration et des taux d’intérêt plus élevés.

En raison de la baisse de l’optimisme engendré par Trump sur les marchés, le dollar a perdu du terrain, abandonnant les gains alors que les investisseurs ont perdu la foi dans le stimulus fiscal de Washington.

La vague de unes dramatiques de la Maison-blanche a suggéré que peu de progrès de relance budgétaire émergeront. Cependant, ce qui est surprenant, c’est que le marché n’a jamais retourné aucun des gains réalisés autour du battage médiatique de Trump. Cela laisse entendre que le marché sera particulièrement sensible aux attentes manquantes en matière de résultats.

Les marchés de l’énergie vont avoir du mal à présenter des résultats élevés à cause du pétrole qui est retombé en dessous des 50 $ et la tendance haussière du pétrole est menacée. L’effondrement du secteur de l’énergie plafonnera l’élan haussier du S&P 500.

Sans l’énergie, il ne reste plus que la technologie et le secteur financier pour emmener le S&P 500 vers de nouveaux sommets. Seulement, le secteur de la technologie a déjà pris un cinquième de sa valeur depuis le début de l’année et s’est récemment rétracté dans un marché baissier ce qui a engendré une baisse du marché boursier en général.

Par: Adrienne Murphy – Chief Market Analyst, Avatrade



Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.