Introduction au trading sur les marchés financiers ~ Partie 2

0 94

Comme nous avons évoqué à plusieurs reprises la vente à découvert dans notre premier article, examinons plus en détail les deux façons de négocier un instrument financier.

Vente à découvert :

Le terme « vente à découvert » est souvent mal compris par bon nombre de traders novices. La vente à découvert permet aux traders de tirer profit d’une baisse de la valeur de marché d’un instrument. Mais comment pouvons-nous vendre un actif que nous ne possédons pas ? Nous l’empruntons.

Spéculation à la hausse :

Dans le jardon des traders, lorsque nous voulons acheter un instrument, cela s’appelle « spéculer à la hausse ». Spéculer à la hausse est un concept que les novices doivent connaître. Nous avons tous entendu l’expression « acheter à la baisse et vendre à la hausse ». C’est exactement ce que nous faisons. En achetant ou spéculant à la hausse, nous voulons que la valeur de cet instrument augmente. Ainsi, si nous achetons 1 action à 5 $ et que nous la vendons à 6 $, nous avons réalisé un profit de 1 $.

Pour expliquer cela, le plus simple est de donner un exemple :

Imaginons que l’action Apple est actuellement cotée à 500 $ et que le cours de cette action risque, selon nous, de chuter jusqu’à 400 $. Nous aimerions tirer profit de cette baisse de valeur et souhaitons vendre à découvert 1 action pour pouvoir gagner 100 $ si le cours chute à ce niveau.

Supposons que John détient une action Apple et souhaite conserver cette action, car il se voit comme un investisseur à long terme ou pense que la valeur de cette action va augmenter. Nous contactons John et lui demandons si nous pouvons emprunter son action et lui rendre à une date ultérieure. Ce dernier accepte.

Nous vendons instantanément l’action empruntée à John à 500 $, le cours de marché à cet instant. Bien entendu, nos estimations étaient justes et le cours de l’action Apple a chuté la semaine suivante à 400 $. À présent, nous pouvons racheter à 400 $ l’action Apple vendue à 500 $ Nous pouvons rendre l’action à John et empocher le bénéfice de 100 $ réalisé.

Vous vous dites peut-être que ce procédé est compliqué pour un novice. Mais comme nous négocions des CFD et contrats à terme, c’est un vrai jeu d’enfants. Nous n’avons pas à trouver quelqu’un de l’autre côté de la transaction (ici John) pour qu’il nous prête son action. Notre courtier nous organisera cela sans effort et tout ce que nous avons à faire est de cliquer sur le bouton VENDRE si nous pensons que la valeur de l’instrument baissera ou sur le bouton ACHETER si nous pensons qu’elle augmentera.

La plateforme de trading

Avec l’essor d’Internet, les marchés financiers sont de plus en plus accessibles aux particuliers. Nous pouvons désormais faire appel à des courtiers en ligne (tels que AVATrade) pour ouvrir ou clôturer des négociations sur ces instruments financiers à l’aide de la plateforme de trading fournie par le courtier.

Les courtiers ont mis au point des plateformes pour tablettes et des applications pour téléphones portables afin que nous puissions accéder à notre compte de trading à tout moment dès lors qu’une connexion Internet est disponible.

avatrader ava trader

Notre plateforme de trading montre l’ensemble des cours en direct de chaque instrument que nous pouvons négocier, affiche les graphiques associés qui indiquent les fluctuations des cours dans le temps et permet d’acheter ou de vendre un instrument d’un simple clic. Nous pouvons également choisir la taille de la position que nous voudrions acheter ou vendre et définir les niveaux de cours auxquels ouvrir ou clôturer automatiquement nos positions.

Comptes de démonstration

La plupart des courtiers permettent d’ouvrir un compte de trading de démonstration ou d’entraînement avant d’ouvrir un compte réel. Un compte de démonstration doit offrir la plupart des mêmes fonctions et fonctionnalités qu’un compte réel et surtout proposer les cours en direct réels. Il est essentiel de se familiariser avec la plateforme de trading pour pouvoir l’utiliser sans problème avec un compte réel.

Compte de démonstration

Coût associé au trading : le spread

Le coût associé au passage d’un ordre avec notre courtier s’appelle le spread. Notre courtier reçoit un spread pour nous avoir fourni les services de sa plateforme de trading, son logiciel et l’accès au marché. Tous les instruments afficheront deux prix légèrement différents selon que vous achetez ou vendez l’instrument. Lorsque nous voulons vendre un instrument, un prix nous est proposé. Or, lorsque nous voulons en acheter un, un autre prix légèrement supérieur est proposé.

La différence entre le prix d’achat et le prix de vente constitue le spread. Le spread correspond généralement à une légère différence, mais le coût dépendra de la taille de notre position. Des positions plus grandes impliquent une somme plus importante. Nous reverrons plus en détail le spread, mais, pour l’instant, tout ce qu’il faut savoir est qu’il désigne le coût associé au passage d’un ordre.

Capital de départ

Comme il est possible d’obtenir un fort effet de levier sur les divers instruments financiers, nous n’avons pas besoin d’un capital de départ énorme. La plupart des courtiers permettent d’ouvrir un compte de trading avec seulement 100 $/€/£, même si la plupart des traders commenceront par quelques milliers pour faire face à l’instabilité de certains marchés.

L’effet de levier signifie principalement que notre courtier nous prête l’argent dont nous avons besoin pour négocier des positions plus grandes et que nous ne devons nous acquitter que de la marge obligatoire, une petite partie de l’investissement utilisée comme garantie. L’effet de levier nous permet d’ouvrir de plus grandes positions avec un capital (ou une marge) relativement modeste. Cela signifie que nous pouvons connaître des gains plus importants mais aussi des pertes plus importantes.

Par exemple, la somme de 100 $ peut nous permettre d’acheter un instrument de 20 000 $ si l’effet de levier proposé est de 200:1. Plusieurs instruments peuvent avoir des niveaux de levier différents en fonction de la liquidité du marché.

L’effet de levier est un concept important du trading que nous verrons plus en détail dans un autre article.

Par où commencer ?

Pour réussir en tant que trader, que ce soit à temps complet ou à temps partiel, il est important de consacrer du temps et des efforts à se former.

Continuez à consulter les articles pour débutant pour apprendre les bases, regardez les vidéos pour débutant pour découvrir des concepts techniques et fondamentaux et commencez à vous exercer sur votre compte de trading de démonstration.

Il est essentiel de savoir analyser les graphiques et de connaître les facteurs économiques, politiques et sociaux qui influent sur le cours des instruments que nous négocions. Ces deux éléments sont l’analyse technique et l’analyse fondamentale et sont présentés plus en détail dans notre section dédiée aux vidéos pour débutant.

Lancez-vous dans votre apprentissage et bonne chance dans le monde du trading.

Avertissement: Le contenu de ce message, y compris les actualités, les cotations et autres données, sont fournies pour votre information personnelle uniquement, et ne sont pas destinées à des fins de négociation. Le contenu de ce message n’est pas destiné à servir de base à une prise de décision pour effectuer une transaction ou un marché. Il ne constitue pas non plus une forme de conseil (investissement, fiscalité, droit) équivalente à un conseil en investissement, ou ne fait aucune recommandation concernant des instruments, investissements ou produits financiers particuliers.

La source Avatrade

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.