Premier Site Forex au Québec

L’euro se redresse sur le forex par rapport au dollar américain

La semaine dernière, l’euro a connu un redressement rapide sur le forex par rapport au dollar américain, son prix ayant dépassé la moyenne mobile simple de 200 jours pour la première fois depuis plus d’un an.

Lundi, la tendance haussière a gagné en crédibilité puisque la paire EUR/USD a poursuivi sur sa lancée positive sur le forex pour atteindre un nouveau sommet en trois mois à 1,1358.

Selon le RSI, qui maintient une pente positive au-dessus de la barre des 50, il y a encore de la hausse à prévoir. Toutefois, l’indicateur n’est pas très supérieur au niveau de 70% de sur-achat, signe que des corrections à la baisse pourraient bientôt apparaître. Le stochastic se rapprochent également de la région du sur-achat.

eurusd forex 24062019

Une autre étape plus haute peut rencontrer une résistance à proximité dans la zone 1.1418-1.1450. Après cette zone, les acheteurs pourraient ensuite se diriger vers le territoire 1.1514-1.1560.

La moyenne mobile simple de 200 jours actuellement aux alentours de 13346 et à proximité d’une ancienne zone de résistance clé doit être surveillée de près au cas où les vendeur reprennent le contrôle. Si le prix devait redescendre sous la ligne et, surtout, sous le sommet d’avril situé à 1,1320, l’objectif passera à 1,1262, correspondant au dreux du 13 mai.

Dans l’intervalle de trois mois, des conditions neutres sont maintenues tant que le marché reste en deçà du niveau de 1.1450.

En résumé, l’euro se montre prudemment haussier sur le forex par rapport au dollar américain à court terme et neutre à moyen terme.

Pour rester informé des dernières nouvelles sur les devises, consultez notre section » actualités

par Christina ParthenidouXM Investment Research Desk

Christina a rejoint le département de recherche d’investissement de XM en mai 2017. Elle est titulaire d’une maîtrise en économie et commerce de l’Université Erasmus de Rotterdam avec une spécialisation en économie internationale. Auparavant, elle a obtenu un baccalauréat en sciences économiques de l’Université de Chypre. Outre les marchés des changes, ses intérêts de recherche incluent l’impact du commerce international sur les marchés du travail et le développement de produits.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

neuf − quatre =