Premier Site Forex au Québec

Le prix des futures sur l’indice du dollar américain continue sa progression

Après la clôture sous la moyenne mobile de 200 jours, le prix des contrats à terme sur l’indice du dollar américain (avec une date d’expiration en juin) a regagné un terrain considérable pour revenir au-dessus du nuage Ichimoku, restant principalement positif depuis les deux dernières semaines.

Sur le plan technique, davantage de points positifs pourraient être à prévoir, le MACD continuant de se renforcer dans la zone positive et au-dessus de sa ligne rouge, tandis que le RSI maintient une pente positive abrupte bien au-dessus de sa barre neutre des 50 points. Le fait que le prix ait encore de la marge avant de toucher la bande supérieure de Bollinger pourrait également indiquer que les corrections à la baisse pourraient être moins probables à court terme.

USDX Dollar 02042019

Une extension supérieure à 97 pourrait faire face à une résistance proche du sommet atteint le 15 février à 97,18, tandis qu’un rallye plus fort pourrait pousser le prix au niveau record en presque deux ans à 97,63, atteint début mars, où la bande supérieure de Bollinger est également située présentement. En effaçant ce sommet, le prochain point important à surveiller est 99, mais avant cela, le niveau 98 pourrait paraître psychologiquement restrictif.

D’un autre côté, une baisse sous 96,48 (Fibonacci 23,6%), pourrait faire pression sur le marché en direction de 95,76 (Fibonacci 38,2%). Un peu plus bas à 95,65, la moyenne mobile de 200 jours pourrait devenir le point de départ d’une nouvelle vente, avec le niveau de retracement Fibonacci 50% à 95,18 suivi de près dans un tel cas.

Dans l’ensemble, le marché reste neutre s’il se situe strictement entre 94,60 et 97,63.

Pour rester informé des dernières nouvelles sur les devises, consultez notre section » actualités

par Christina ParthenidouXM Investment Research Desk

Christina a rejoint le département de recherche d’investissement de XM en mai 2017. Elle est titulaire d’une maîtrise en économie et commerce de l’Université Erasmus de Rotterdam avec une spécialisation en économie internationale. Auparavant, elle a obtenu un baccalauréat en sciences économiques de l’Université de Chypre. Outre les marchés des changes, ses intérêts de recherche incluent l’impact du commerce international sur les marchés du travail et le développement de produits.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

4 × 4 =