Entrevue avec le trader Stéphane Meschi » Le Club des Traders

Swing trader sur les marchés actions

Bonjour Stéphane. Premièrement merci de nous accorder une entrevue.

D’entrée de jeu, pouvez-vous nous parler de votre parcours qui vous a amené dans le monde du trading et de l’investissement sur les marchés financiers?

Bonjour Giancarlo et merci pour votre invitation à partager mon parcours qui m’a amené dans le monde du trading et de l’investissement sur les marchés financiers.

Très tôt les marchés financiers ont attisé ma curiosité, sans doute que le parcours de mon père y fut pour beaucoup. Bien que n’étant pas un trader de profession, il était titulaire d’un doctorat en finance et s’intéressait beaucoup à la finance. Je me souviens encore de mes premières interrogations, quand j’avais une dizaine d’années, à propos de la bourse lorsqu’il écoutait la radio dans sa voiture en nous ramenant de l’école et qu’un journaliste égrenait les cours des indices. Ses explications ne m’ayant pas vraiment éclairées j’avais cherché en vain des explications dans les nombreuses piles de magazines financiers qu’il conservait dans son bureau. C’est je pense à ce moment que j’ai commencé à attraper le virus du trading mais c’était loin de mes préoccupations d’enfant et ça n’est que bien plus tard que j’y suis revenu.

15 ans plus tard en 2002 j’intégrais une banque comme téléconseiller spécialiste et j’étais entre autre chargé de passer les ordres de bourse pour les clients de l’établissement. Ma formation pour ce poste était à mon goût assez superficielle et ne répondait pas à ma soif de connaissance, et lorsque mon supérieur hiérarchique me proposa de créer avec lui un club d’investissement je sautais sur l’occasion d’en apprendre plus sur les marchés. Notre club d’investissement au nom typiquement marseillais : M.I.A (Massillia Investment Agency) comptait une dizaine de membres actifs à son lancement et nous partagions nos humbles analyses financières a l’occasion de rendez vous bi-hebdomadaires. Heureusement que sur cette période les marchés étaient haussiers et qu’il ne fallait pas avoir de grandes connaissances techniques pour préserver notre capital car avec du recul c’était bien plus près des bistrots Marseillais que de Wall Street.

J’ai quitté ce club d’investissement 2 ans plus tard pour être plus autonome dans ma stratégie et mes décisions et je me suis principalement auto formé sur les marchés en cramant quelques comptes au passage mais toujours en ne me basant que sur de l’analyse fondamentale et des news. A l’époque je percevais l’analyse technique comme une fumisterie au mieux auto réalisatrice et ne cherchais pas vraiment à me former sur ce qui ressemblait à de la lecture de marc de café. Le gros virage dans ma façon d’aborder les marchés est arrivé en 2008 avec l’effondrement de Lehman que je n’avais pas du tout vu venir et l’apparition au JT de 20H d’un jeune trader nommé Thami Kabbaj, qui expliquait la chute des marchés financiers.

En Avril 2009 à l’occasion d’un voyage à NY avec mon père je décide d’acheter pour le voyage son livre l’Art du Trading ainsi qu’un autre livre sur l’analyse technique « Le code secret des bougies japonaises » de Felipe Tudela. Ce fut une véritable révélation et un virage à 180• dans ma perception des marchés et de l’analyse technique. Je mis ensuite les marchés financiers entre parenthèses pendant près de 5 ans pour me consacrer à d’autres investissements et principalement à l’immobilier entre 2013 et 2018.

Je me souviens encore de ce jour où les marchés financiers se sont réinstallés dans ma vie pour ne plus en ressortir. fin novembre 2017, celui qui deviendra, quelques années plus tard mon meilleur ami et mon associé, entre dans mon bureau et me demande mon avis sur la valeur Atari… me voilà en train de passer un ordre d’achat une heure plus tard et de revenir définitivement sur les marchés.

Êtes-vous plutôt trader ou investisseur?

C’est une cheminement assez long de savoir ce qui nous correspond le mieux mais bien qu’ayant une vraie fibre d’investisseur je suis plutôt swing trader (swing long) et conserve assez rarement un titre plusieurs années.

Quels sont vos marchés de prédilection?

J’ai une nette préférence pour les marchés actions et particulièrement les marchés actions Tech US mais il m’arrive également de passer à l’achat sur d’autres zones géographiques ou d’autres secteurs lorsque je décèle (ou crois déceler) une pépite et également selon les rotations sectorielles. Je ne me mets pas de restriction concernant les zones géographiques ou les secteurs d’activités.

Avez-vous connu l’adversité avant de devenir profitable?

Contrairement à certains traders qui sont devenus profitables au bout de seulement 2 ou 3 ans pour moi ce fut un long parcours parsemé de comptes cramés et de désillusions. Le trading ça n’est pas facile et c’est même souvent contre intuitif. J’ai commis beaucoup d’erreurs, très souvent au début par manque de stratégie puis ensuite par excès de confiance en ma stratégie mais ces erreurs ont été une source de réflexion et elles m’ont à chaque fois permis de grandir. Le plus grand danger en trading c’est sans doute de commencer par gagner pour de mauvaises raisons, par chance j’ai commencé par perdre.

Quelle est votre approche sur les marchés?

J’ai une approche par la macro sectorielle qui est plutôt top down. Souvent je regarde d’abord les tendances sectorielles et ensuite avec l’analyse technique je repère les valeurs qui sont sur le secteur porteur et qui n’ont pas encore fait leur rattrapage. Une fois les valeurs repérées par l’analyse technique je vérifie si les fondamentaux de l’entreprise ne justifient pas le décalage avec le reste du secteur.

Vous êtes le président du groupe Le Club des Traders qui compte plus de 19000 membres. Qu’est-ce qui vous a motivé à créer ce groupe et quels sont les objectifs de la communauté?

stephane meschi clube des tradersLe Club des Traders est né pendant le premier confinement et fut la réponse à de nombreuses interrogations des investisseurs pendant la période Covid.

Nous avions, mon associé Anthony (banquier privé) et moi même constaté un regain d’intérêt pour les marchés financiers de la part de nos clients et même dans notre entourage proche et avions décidé d’apporter notre humble expertise à une poignée d’amis en créant un groupe Facebook.

Au bout de quelques mois seulement ce groupe qui ne comptait qu’une dizaine d’amis à son lancement comptait désormais plus de 10000 membres et une journaliste de BFM nous contacta pour nous proposer une interview dans une émission de Bruce Toussaint dont le thème portait sur l’engouement des français pour les marchés financiers.

Cet engouement exceptionnel fut le point de départ d’une réflexion avec Anthony qui nous a amené à la création de bulltribe 3 ans plus tard.

Vous avez récemment lancé bulltribe. Pouvez-vous nous parler de cette application et des services que vous offrez?

bulltribe est un fruit de notre groupe Facebook « Le Club des Traders ». Nous avions à l’époque en 2020 commencé à nous interroger sur les raisons du succès de ce groupe et on a commencé à se dire que derrière cet engouement exceptionnel il y avait peut être des problématiques à résoudre et in fine un business model. Nous avons donc réalisé des sondages dans notre communauté pour savoir ce que les investisseurs qui venaient nous rejoindre attendaient de nous et assez rapidement nous avons compris que si la demande d’informations financières (newsletters, signaux d’achat/vente, coaching, formations…) avait explosé en face de cette demande, une offre de très mauvaise qualité s’était développé avec des escrocs, des vendeurs de rêves et des apprentis traders qui s’improvisaient professionnels au bout de 3 mois… bref ce qu’il manquait sur le marché ça n’était pas une nouvelle offre mais plutôt une plateforme qui viendrait centraliser les offres d’informations financières (newsletters, signaux, suivis de portefeuilles) mais aussi et surtout les filtrer, pour que les investisseurs francophones aient une plateforme sur laquelle ils pourraient venir en confiance y suivre les analyses de vrais professionnels des marchés financiers sélectionnés et certifiés par la plateforme en amont.

Quelles sont les caractéristiques qui différencient bulltribe des autres applications disponibles?

bulltribe n’a rien à voir avec les applications que vous pouvez trouver actuellement autour de l’investissement financier.

bulltribe est le fruit de 3 années de travail de conception et de développement pour créer un business model disruptif et totalement nouveau.

Nous n’avions pas vraiment de modèle pour nous benchmarker donc nous nous sommes beaucoup inspirés de plateformes de mise en relation déjà existantes dans d’autres secteurs d’activité comme bla-bla-car ou bien encore Booking et Airbnb.

Avec Anthony nous louions des appartements sur Booking et c’est tout de suite une architecture qui nous a parlé pour notre plateforme.

bulltribe app bulltribe

Au delà des sondages et des études de marchés que nous avions fait réaliser notre principal moteur fut notre expérience dans le secteur bancaire et dans le secteur du conseil en investissement de manière globale. Nous voulions offrir une alternative aux conseillers bancaires et aux CGP (conseillers en gestion de patrimoine) car nous connaissons les travers du système et le manque d’impartialité des conseillers du fait de la politique commerciale de la banque, des objectifs à atteindre pour le conseiller ou des commissions qu’il perçoit. En concevant bulltribe notre objectif était de remettre les intérêts de l’investisseur au centre et c’est devenu l’ADN de notre plateforme et le cœur de notre business model.

Le but de bulltribe est d’accompagner l’investisseur et de le faire rencontrer le ou les professionnels des marchés qui lui correspondent parfaitement. On est presque un site de rencontre finalement lol

Mais de nouvelles fonctionnalités sont déjà en cours de conception et bulltribe a vocation à devenir une plateforme incontournable qui englobera à terme l’ensemble des meilleures offres de produits et services autour de l’investissement. Mais chut je ne vous en dis pas plus pour ne pas gâcher l’effet de surprise 😉

Comment nos lecteurs peuvent vous joindre?

Vos lecteurs peuvent découvrir notre plateforme sur le site internet www.bulltribe.com ou en téléchargeant l’application mobile déjà disponible sur Androïd et d’ici quelques semaines sur l’AppleStore également. Une version webapp est toutefois déjà disponible pour les détenteurs d’iPhone en allant tout simplement sur www.bulltribe.com.

Si vos lecteurs ont des questions ou suggestions nos équipes sont joignables par téléphone au 04.67.57.14.12 et par mail à l’adresse contact@bulltribe.com

Je vous dis à très vite sur bulltribe!

Merci d’avoir pris le temps de nous accorder cette entrevue et nous vous souhaitons le meilleur des succès sur les marchés et dans vos entreprises.

Clause de non-responsabilité: Les informations et opinions contenues dans ce rapport sont fournies à titre d’information générale et ne constituent en aucun cas une offre ou une sollicitation concernant l’achat ou la vente de contrats de change sur le forex ou de CFD. Bien que les informations contenues dans le présent document proviennent de sources considérées comme fiables, l’auteur ne garantit pas leur exactitude ni son exhaustivité, et n’assume aucune responsabilité pour tout préjudice direct, indirect ou consécutif pouvant résulter du fait que quelqu’un se fie à de telles informations.
vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

cinq × cinq =