La Banque du Canada devrait maintenir ses taux stables

La Banque du Canada se réunira demain pour son examen mensuel de la politique monétaire. Selon les économistes interrogés, la banque centrale devrait continuer à augmenter ses taux d’intérêt.

Ainsi, le taux de trésorerie au jour le jour de la Banque du Canada devrait rester stable à 1,0%.

Taux directeur Graphique Banque du Canada

Auparavant, la BoC avait surpris les marchés avec une hausse de taux adossée et maintenu l’option sur la table pour de nouvelles hausses de taux.

La BoC a cité la forte croissance économique comme une raison qui la place parmi les meilleures. La dette croissante des ménages a également joué un rôle dans le cycle de resserrement de la BdC.

Données récentes des 12 derniers mois

Date Taux cible Modification
6 septembre 2017
1,00
+0,25
12 juillet 2017 0,75 +0,25
24 mai 2017 0,50
12 avril 2017 0,50
1er mars 2017 0,50
18 janvier 2017 0,50
7 décembre 2016 0,50
19 octobre 2016 0,50
7 septembre 2016 0,50

Historique des taux directeurs depuis 2010

Date de publication Taux officiel d’escompte Variation Taux cible du financement à un jour Variation
2017-07-12 1,00 +0,25 0,75 +0,25
2015-07-15 0,75 -0,25 0,50 -0,25
2015-01-21 1,00 -0,25 0,75 -0,25
2010-09-08 1,25 +0,25 1,00 +0,25
2010-07-20 1,00 +0,25 0,75 +0,25
2010-06-01 0,75 +0,25 0,50 +0,25

Cycle de hausse des taux de la Banque du Canada

Selon une enquête menée par Reuters, les primary dealers ont déclaré que la BoC avait très probablement fait des hausses de taux d’intérêt cette année. Bien que la majorité n’attende pas de hausses de taux ce mois-ci, sur la période allant jusqu’en décembre, les risques d’une nouvelle hausse des taux restent forts. Cela fait l’objet d’autres développements optimistes dans l’économie canadienne.

Dans un sondage mené par Bloomberg, le rapport a montré que certains économistes s’attendent à ce que la Banque du Canada augmente les taux d’intérêt de référence mercredi, en mettant le taux au jour le jour à 1,25% de l’actuel 1,0%

Cependant, la banque centrale devrait se diriger vers un plan agressif de hausse des taux l’année prochaine.

Selon certaines estimations, la hausse des taux de la Banque du Canada devrait être de 1,75% d’ici la fin de 2018.

Cycle de hausse des taux de la Fed

Pour la Banque du Canada, les hausses de taux de la Réserve fédérale américaine auront également une influence sur la prise de décision politique. Sans les taux de croissance de la Fed, la trajectoire actuelle des taux d’intérêt de la BoC pourrait mettre en péril le dollar canadien, car il s’apprécie fortement par rapport au dollar américain. Les États-Unis sont l’un des principaux marchés d’exportation pour le Canada.

Le dollar canadien a également été l’une des devises les plus performantes et figure dans un groupe d’élite avec l’euro.

Sur une base annuelle, le dollar canadien s’est apprécié de près de 10% par rapport au dollar américain

Ainsi, la probabilité que la Banque du Canada reste en mode d’attente pour que la Fed agisse en décembre est plus susceptible d’être le jeu. Bien sûr, les indicateurs économiques joueront également un rôle clé.

Si d’autres améliorations se poursuivent, la BoC pourrait très bien aller de l’avant avec une nouvelle hausse des taux cette année.

L’incertitude de l’ALENA

La Banque du Canada est également susceptible de considérer les développements en ce qui concerne l’ALENA et pourrait donc rester patiente jusqu’à ce que plus de clarté apparaisse.

Cette opinion est confirmée par le fait que le gouverneur de la BoC, Poloz, a récemment déclaré qu’après deux hausses de taux consécutives, la banque centrale pourrait adopter un ton plus patient.

Stephen Poloz a également mentionné brièvement l’ALENA et l’incertitude due au fait que si l’accord commercial était nul, le Canada est l’un des pays qui pourrait perdre beaucoup en termes d’exportations vers les États-Unis.

Même le calendrier des négociations de l’ALENA reste obscur, ce qui, une fois pris en compte, renforce la preuve que la BdC restera à l’écart aujourd’hui.

D’un point de vue fondamental, l’économie canadienne est restée solide. Bien que le PIB devrait ralentir au troisième trimestre, cela a été attribué à la faiblesse des exportations. Bien que cela puisse être le cas, le récent rapport d’enquête sur les perspectives d’affaires publié par la BdC a montré que les exportations étaient à nouveau en hausse. Cela suggère que l’élan devrait s’améliorer dans les mois à venir.

Alors que la banque centrale a de fortes chances de rester sur la touche lors de la réunion de demain, les perspectives d’une hausse des taux en décembre restent élevées.

La Banque du Canada devrait se réunir le 6 décembre, où il y a de fortes chances pour une nouvelle hausse des taux.

Calendrier des annonces préétablies pour 2017

Dates Publications
18 janvier Taux directeur et Rapport sur la politique monétaire
1er mars Taux directeur
12 avril Taux directeur et Rapport sur la politique monétaire
24 mai Taux directeur
12 juillet Taux directeur et Rapport sur la politique monétaire
6 septembre Taux directeur
25 octobre
Taux directeur et Rapport sur la politique monétaire
6 décembre Taux directeur

Calendrier des annonces préétablies pour 2018

Dates Publications
17 janvier Taux directeur et Rapport sur la politique monétaire
7 mars Taux directeur
18 avril Taux directeur et Rapport sur la politique monétaire
30 mai Taux directeur
11 juillet Taux directeur et Rapport sur la politique monétaire
5 septembre Taux directeur
24 octobre Taux directeur et Rapport sur la politique monétaire
5 décembre Taux directeur

Instauration du régime de dates d’annonce préétablies

C’est en novembre de l’année 2000 que la Banque du Canada à instauré un système préétablies pour faire les annonces de modifications du taux d’intérêt qu’elle utilise pour mettre en oeuvre la politique monétaire.

Ce régime est constitué de système de huit dates fixes par an pour l’annonce des éventuelles

Résumé des résultats des consultations

Le 19 septembre 2000, la Banque du Canada a dévoilé les détails de son projet d’instauration d’un nouveau système de huit dates fixes, c’est-à-dire préétablies, par an pour l’annonce des éventuelles modifications qui seront apportées au taux d’intérêt officiel qu’elle utilise pour mettre en oeuvre la politique monétaire.

Indicateurs liés aux opérations sur les marchés

Tableau des indicateurs associés à la mise en œuvre de la politique monétaire, qui affiche entre autres la fourchette opérationnelle, les soldes de règlement et les autres opérations de la Banque du Canada.

2010-09-08 2015-01-21 2015-07-15 2017-07-12 2017-09-06
Taux officiel d’escompte 1,25 1,00 0,75 1,00 1,25
Fourchette opérationnelle/Bas 0,75 0,50 0,25 0,50 0,75
Fourchette opérationnelle/Haut 1,25 1,00 0,75 1,00 1,25
Taux cible 1,00 0,75 0,50 0,75 1,00

Pour plus d’information sur la Banque du Canada et sur la politique monétaire canadienne, vous pouvez consulter le site www.banqueducanada.ca

Pour rester informé sur les publications des données économiques au niveau mondiale, veuillez consulter le Calendrier Économique

par John Benjamin, Orbex

John a plus de 8 ans d’expérience spécialisée dans les marchés des devises, en suivant les développements macroéconomiques et géopolitiques qui façonnent les marchés financiers. John applique un mélange d’analyses fondamentales et techniques et s’intéresse particulièrement à l’analyse inter-marchés et à la politique mondiale.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

2 × 4 =