Premier Site Forex au Québec

La Banque de Réserve d’Australie pourrait avoir du mal à rester neutre

La Banque de Réserve d’Australie a procédé à un changement radical de politique monétaire au mois de février dernier en signalant qu’une réduction de taux était aussi probable qu’une hausse de taux.

Cependant, les investisseurs sont allés encore plus loin et prévoient une réduction de 25 points de base du taux de trésorerie d’ici août. Les données économiques récentes suggérant que les prévisions de croissance récemment rétablies de la Banque de Réserve d’Australie semblent déjà trop optimistes, la RBA aura du mal à conserver sa position neutre actuelle et pourrait être tentée de rejoindre son homologue néo-zélandaise pour effectuer un nouveau virage «dovish». La Banque de Réserve d’Australie doit annoncer sa dernière décision ce lundi à 23:30 (heure de Montréal).

La banque centrale australienne a maintenu son taux directeur à un niveau record de 1,50% depuis août 2016 et signale depuis longtemps que le prochain mouvement a plus de chances d’être en hausse. Mais avec la croissance de la Chine, principal marché d’exportation de l’Australie, qui continue de ralentir et de l’incertitude commerciale pesant sur la confiance des entreprises, l’économie australienne a également perdu son élan depuis le deuxième semestre de 2018. Ajoutez à cela que l’inflation reste inférieure à la fourchette cible de 2-3% de la RBA, obligeant la Banque à différer à plusieurs reprises le moment de sa hausse des taux.

Toutefois, les décideurs pourraient bientôt être contraints de revenir sur leurs plans de hausse des taux et d’aligner leurs points de vue sur les marchés à terme, qui indiquent actuellement plus de 80% de chances de deux réductions de taux de 25 points de base d’ici la fin de l’année. Cependant, il n’est pas clair si la banque centrale est prête à signaler ouvertement une réduction de taux dès la semaine prochaine et si elle conservera sa position neutre un peu plus longtemps au cas où la croissance et l’inflation reprendraient dans les prochains mois.

Taux Banque de Réserve d'Australie

Si un rebond de la croissance à court terme ne peut être exclu, cela ne semble pas très probable pour le moment. L’économie n’a progressé que de 0,2% en glissement trimestriel au cours du dernier trimestre de 2018, les dépenses de détail ont sensiblement fléchi en décembre et en janvier et l’inflation est revenue à 1,8% au quatrième trimestre. Le marché du travail a été l’un des rares points positifs et la RBA compte sur la croissance de l’emploi pour relever progressivement les salaires, ce qui exercerait une pression à la hausse sur les prix à la consommation.

Mais au rythme actuel, le processus pourrait être très lent et le meilleur espoir pour la RBA de réaliser ses prévisions économiques est que la Chine et les États-Unis résolvent rapidement leurs différends commerciaux. Un accord commercial entre les États-Unis et la Chine contribuerait grandement à renforcer le sentiment des investisseurs à l’échelle mondiale. Un autre vent contraire pour l’économie australienne pourrait provenir d’un rebond de la croissance chinoise, même sans accord commercial avec les États-Unis. Les autorités chinoises ont mis en place une série de mesures de relance au cours des neuf derniers mois. Si ces mesures devaient commencer à porter leurs fruits, les principaux partenaires commerciaux de la Chine pourraient également tirer parti de tout rebond.

En ce qui concerne la réaction sur le forex, le dollar australien a déjà subi un léger choc de la décision prise cette semaine par la Banque de réserve de Nouvelle-Zélande d’adopter un biais d’atténuation. Le mouvement a fait chuter le dollar néo-zélandais et le dollar australien a emboîté le pas, revenant en dessous du niveau de 0,71$. Cependant, compte tenu de la réticence de la RBA à suivre la voie «dovish», en gardant le dollar australien soutenu, la marge de manœuvre de la devise serait encore plus grande si la Banque prévoyait une réduction des taux.

La paire AUD/USD est actuellement soutenue par le niveau de retracement Fibonacci 38,2% autour de 0,7085. Perdre ce support ouvrirait la voie au niveau de retracement Fibonacci 50% à 0,7019, alors que des ventes plus importantes pourraient pousser la paire AUD/USD vers les 61,8% de Fibonacci à 0,6954.

audusd forex 31032019

Un mouvement positif ne doit cependant pas être négligé, dans la mesure où la RBA pourrait obstinément s’accrocher à ses vues relativement optimistes, les acheteurs pourraient conduire la paire AUD/USD vers le niveau de retracement Fibonacci 23,6% à 0,7165 dans un tel scénario. Mais une hausse plus importante est peu probable étant donné que la plupart des investisseurs pensent que ce n’est qu’une question de temps avant que la RBA ne devienne «dovish» et qu’une forte poussée à la hausse sur le forex serait probablement contrecarrée par la moyenne mobile de 200 périodes sur le graphique de 4 heures, qui se situe actuellement légèrement au-dessus de 0.72.

Pour rester informé des dernières données économiques, consultez notre » calendrier économique

par Raffi BoyadjianXM Investment Research Desk

Raffi est diplômé de la London School of Economics en 1999 avec un BSc en mathématiques commerciales et statistiques. Après l’obtention de son diplôme, il a rejoint PricewaterhouseCoopers dans l’équipe Business Recovery, où il était responsable de la gestion du cycle de vie des entreprises en liquidation.

En 2007, M. Boyadjian a rejoint Thomson Reuters, couvrant les marchés de langue grecque pour la collecte et l’analyse des données d’entreprise et des nouvelles de l’entreprise, avant d’être promu Senior Analyst. À ce poste, il était responsable du contrôle de la qualité et de la formation. En 2012, il a poursuivi sa carrière en tant que spécialiste des données, notamment pour la coordination de projets internationaux, la rédaction de documentation utilisateur, l’analyse de données et l’amélioration de la qualité.

M. Boyadjian a rejoint XM en 2015 en tant qu’analyste des investissements et a suivi la formation interne en analyse technique. Il est responsable de la rédaction quotidienne des revues de marché et des nouvelles de forex.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

6 − 1 =