Premier Site Forex au Québec

Forex » Le PIB du Japon pour le deuxième trimestre et le yen japonais à surveiller

L’économie japonaise sera sous les projecteurs avec la publication des données sur la croissance du PIB pour le deuxième trimestre aujourd’hui à 19:50 (heure de Montréal).

Un premier trimestre négatif avait mis fin à huit trimestres consécutifs d’expansion. Cependant, la croissance devrait rebondir au deuxième trimestre, à la faveur de la reprise des dépenses des entreprises et des consommateurs.

La croissance a fléchi au cours des trois premiers mois de l’année, les mauvaises conditions hivernales et la flambée des prix des produits alimentaires et des carburants ayant nui aux dépenses des ménages, tandis que les dépenses en capital ont également été faibles. Mais la consommation devrait s’être redressée au deuxième trimestre, quoique modérément, de seulement 0,2% en glissement trimestriel, après avoir baissé de 0,1% au cours des trois premiers mois de 2018. Les dépenses des entreprises, quant à elles, devraient s’être accélérées de 0,3 % à 0,6% q / q.

pib japon 2018

Les exportations, qui ont raisonnablement bien résisté au premier trimestre, ont sans doute continué de contribuer à la croissance, les exportations nettes devant avoir ajouté 0,1% au PIB au deuxième trimestre, sans changement par rapport aux trois mois précédents.

Tous ces éléments devraient se traduire par une croissance annualisée du PIB de 1,4% au trimestre de juin, après la contraction de 0,6% enregistrée au premier trimestre. En glissement trimestriel, la croissance devrait rebondir de 0,3% après une baisse de 0,2% au trimestre précédent.

Il est peu probable que le yen réagisse fortement aux données, la Banque du Japon s’étant engagée à maintenir sa politique monétaire ultra-souple jusqu’à ce que l’inflation annuelle atteigne sa cible de 2%. Avec la mesure d’inflation ciblée de la BoJ, l’IPC de base, toujours inférieure à 1%, le rapport sur le PIB ne devrait pas modifier beaucoup les perspectives de la politique monétaire.

Cependant, les signes d’un renforcement de l’économie en cas de surprise à la hausse sur les données du PIB rendraient la BoJ plus à l’aise en laissant le rendement des obligations du gouvernement japonais à 10 ans (JGB) dépasser les 0%. Lors de sa dernière réunion de politique, les 30 et 31 juillet, la Banque a annoncé une politique de contrôle de la courbe de rendement plus flexible en permettant au taux JGB à 10 ans de fluctuer dans une fourchette plus large autour de son objectif de 0%.

Le yen pourrait s’apprécier par rapport au dollar sur le forex grâce à la hausse des rendements du JGB, comme ce fut le cas fin juillet lorsque des rumeurs ont fait état de discussions entre la BoJ sur la réduction de son programme d’achat d’actifs. Le dollar / yen pourrait baisser autour de 110,30 s’il ne parvient pas à s’accrocher au support à proximité au niveau de 110,75. Le prochain support pourrait se situer autour de la moyenne mobile de 200 jours juste en dessous du niveau de 110, avec des pertes plus importantes mettant en évidence la région 109.35.

usd/jpy yen forex 09082018

Par ailleurs, une lecture du PIB plus faible que prévu mettrait en évidence une période prolongée de relance monétaire et une pression sur le yen. La paire dollar / yen pourrait dépasser la résistance immédiate au niveau de 111,20, mais il pourrait y avoir un autre obstacle à 111.50. Effacer ces points de résistance ramènerait la poignée 112 à sa portée. Reprendre le niveau 112 placerait la paire sur la bonne voie pour battre son sommet de 112,14 en août. Une cassure au-dessus de ce pic placerait la paire en position plus forte pour contester le plus haut de juillet à 113,16.

Pour rester informé des dernières nouvelles sur les devises, consultez notre section » actualités

par Raffi BoyadjianXM Investment Research Desk

Raffi est diplômé de la London School of Economics en 1999 avec un BSc en mathématiques commerciales et statistiques. Après l’obtention de son diplôme, il a rejoint PricewaterhouseCoopers dans l’équipe Business Recovery, où il était responsable de la gestion du cycle de vie des entreprises en liquidation.

En 2007, M. Boyadjian a rejoint Thomson Reuters, couvrant les marchés de langue grecque pour la collecte et l’analyse des données d’entreprise et des nouvelles de l’entreprise, avant d’être promu Senior Analyst. À ce poste, il était responsable du contrôle de la qualité et de la formation. En 2012, il a poursuivi sa carrière en tant que spécialiste des données, notamment pour la coordination de projets internationaux, la rédaction de documentation utilisateur, l’analyse de données et l’amélioration de la qualité.

M. Boyadjian a rejoint XM en 2015 en tant qu’analyste des investissements et a suivi la formation interne en analyse technique. Il est responsable de la rédaction quotidienne des revues de marché et des nouvelles de forex.

XM Trading

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Charger...