Le taux directeur de la Banque du Canada reste inchangé à 0,25%

La Banque du Canada laisse son taux directeur inchangé et réduit les achats hebdomadaires d’actifs à 2 milliards de dollars canadiens

La Banque du Canada a annoncé aujourd’hui qu’elle a laissé son taux directeur inchangé à 0,25% après la réunion sur la politique monétaire de juillet comme prévu. Cependant, la Banque du Canada a décidé de réduire l’objectif d’achats nets hebdomadaires d’obligations du gouvernement du Canada à 2 milliards de dollars canadiens, contre 3 milliards de dollars canadiens.

Réaction du marché

La paire USD/CAD a chuté sur le forex à un plus bas quotidien de 1,2434 avec la réaction initiale mais a réussi à organiser un rebond. Au moment de la rédaction, la paire USD/CAD était en baisse de 0,15% sur la journée à 1,2494.

Points clés de la déclaration de politique résumée par Reuters

« L’ajustement de l’assouplissement quantitatif reflète les progrès continus vers la reprise et la confiance accrue de la banque dans la solidité des perspectives économiques canadiennes. »

« Le Conseil des gouverneurs juge que l’économie canadienne a encore une capacité excédentaire considérable et que la reprise continue de nécessiter un soutien extraordinaire de la politique monétaire. »

« La propagation récente de nouvelles variantes de COVID-19 est une préoccupation croissante, en particulier pour les régions où les taux de vaccination restent faibles. »

« Les facteurs qui poussent l’inflation sont transitoires, mais leur persistance et leur ampleur sont incertaines et seront surveillées de près. »

« La croissance du troisième trimestre devrait s’accélérer fortement après que le premier semestre ait été inférieur aux prévisions, l’inflation restera probablement égale ou supérieure à 3% pour le reste de 2021. »

« Le mou économique sera absorbé au cours du deuxième semestre 2022, inchangé par rapport au MPR d’avril. »

« Les risques à la baisse associés à la pandémie ont considérablement diminué, mais parvenir à une reprise complète et inclusive prendra du temps. »

« La Banque du Canada projette le PIB du Canada 2021 +6,0% vs +6,5% au MPR d’avril, 2022 +4,6% (vs +3,7%) et 2023 +3,3% (vs +3,2%). »

« Le PIB annualisé du premier trimestre 2021 était de +5,6% (vs +7,0% au MPR d’avril), le PIB annualisé du T2 vu +2,0% (vs +3,5%), le PIB annualisé du T3 vu +7,3%. »

« Les projections montrent que le niveau du PIB réel sera d’environ 0,75% plus élevé d’ici la fin de 2022 et 2023 par rapport aux prévisions du MPR d’avril. »

« Alors que les effets des facteurs temporaires s’estomperont plus tard en 2021 et en 2022, l’inflation baissera à environ 2 % ; elle augmentera ensuite temporairement pour légèrement au-dessus de 2 % en 2023 avant de revenir vers la cible en 2024. »

« Inflation globale au Canada 2022 vue à 2,4% contre 1,9% en avril MPR, en 2023 vue à 2,2% (vs 2,3%). »

« La reprise économique devrait devenir plus large et plus autonome au cours de l’horizon de projection ; dit qu’un ralentissement important du marché du travail persiste actuellement. »

« L’activité immobilière devrait rester plus élevée qu’elle ne l’était avant la pandémie ; le rééquilibrage de l’offre et de la demande entraînera une modération de la croissance des prix des logements sur l’horizon de projection. »

« La croissance potentielle de la production a atteint en moyenne 1,8 % par an sur la période 2021-2023, en hausse de 0,2 point de pourcentage par rapport au MPR d’avril. »

« La forte croissance de la demande étrangère et la hausse des prix des matières premières devraient contribuer à une solide reprise des exportations et des investissements des entreprises. »

Source:  FXStreet

avatrade trading 970 fr

Les opinions exprimées ici sont uniquement celles de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement les vues de Forex Québec. Chaque mouvement d’investissement et de trading comporte des risques, vous devez effectuer vos propres recherches lorsque vous prenez une décision.

Clause de non-responsabilité: Les informations et opinions contenues dans ce rapport sont fournies à titre d’information générale et ne constituent en aucun cas une offre ou une sollicitation concernant l’achat ou la vente de contrats de change ou de CFD. Bien que les informations contenues dans le présent document proviennent de sources considérées comme fiables, l’auteur ne garantit pas leur exactitude ni son exhaustivité, et n’assume aucune responsabilité pour tout préjudice direct, indirect ou consécutif pouvant résulter du fait que quelqu’un se fie à de telles informations.
vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix-neuf + 11 =