Bourse » Le Nasdaq brise un important niveau de support

Le Nasdaq rompt le support alors que le contexte macro s’assombrit

Les investisseurs en bourse semblent réticents à acheter quoi que ce soit dans cet environnement macroéconomique, où l’inflation monte en flèche, la croissance mondiale s’affaiblit et les banques centrales se resserrent.

Le sentiment envers les actions reste négatif en bourse. Et pas seulement des actions. Vous pouvez ajouter des obligations, des cryptomonnaies, des métaux et des devises étrangères dans cette liste. Il y avait un peu d’optimisme lorsque les gouvernements européens ont annoncé diverses mesures de relance pour aider à faire face à la flambée des coûts de l’énergie. Mais les investisseurs ont vite compris que cela ne faisait qu’ajouter aux pressions inflationnistes que les banques centrales essayaient désespérément de combattre. Les investisseurs semblent réticents à acheter quoi que ce soit dans cet environnement macroéconomique, où l’inflation monte en flèche, la croissance mondiale s’affaiblit et les banques centrales se resserrent. Quelque chose doit fondamentalement changer avant de voir le début d’une reprise sérieuse.


* Pour négocier les actions américaines et canadiennes à la bourse avec un courtier canadien autorisé et régulé, voici $50 pour les frais de vos premières transactions. » voir l’offre

Pendant ce temps, nous avons eu plus de faiblesse dans les données chinoises, cette fois les chiffres du commerce, soulignant le point de vue selon lequel la deuxième économie mondiale s’affaiblit plus que prévu. Tant les exportations que les importations ont été bien en deçà des attentes, indiquant un affaiblissement de la demande intérieure et extérieure.

Aux États-Unis, les dernières données ISM sur les services suggèrent que l’économie est encore suffisamment solide pour justifier des hausses plus agressives.

En effet, c’est la Fed qui poursuit ses hausses de taux agressives, qui constitue la principale source de pression sur les actifs à risque mondiaux. Les paris selon lesquels la Fed procéderait à un triplé de hausses de taux en septembre ont fortement augmenté après que le président de la Fed, Jerome Powell, a pris la parole lors du Symposium de Jackson Hole il y a quelques semaines. La rhétorique belliqueuse de la BCE a également augmenté alors que l’Europe est aux prises avec une crise énergétique et une inflation record. En août, l’inflation de la zone euro a atteint un record de 9,1% et l’Allemagne a vu son inflation grimper à son plus haut niveau depuis plus de 40 ans. Plusieurs responsables politiques de la BCE ont appelé la banque centrale à accélérer le rythme de ses hausses de taux d’une hausse initiale de 50 points de base en juillet à une augmentation de trois quarts de point lors de la réunion de demain.

Le fait que nous soyons dans un marché baissier, où les traders en bourse sont plus heureux de vendre dans les rallyes que d’acheter les baisses, n’aide pas non plus.

Après la vente de mardi, le Nasdaq a clôturé en dessous du retracement de Fibonacci de 61,8% par rapport au rallye qui a commencé en juin. Le support autour de 12050 a également été cassé. Le chemin de moindre résistance reste donc à la baisse.

Graphique NASDAQ (US100 CFD) journalier

bourse nasdaq 100
Source: Tradingview, Stone X

À partir de là, nous pourrions voir le Nasdaq commencer à franchir la barre des 12,000 et descendre vers 11610, le niveau de retracement Fibonacci de 78,6%. Bien que nous soyons assez loin du plus bas de juin (11036), je n’exclurais pas la possibilité que nous puissions revoir ce niveau dans les deux prochaines semaines.

A ce stade, il n’y a pas beaucoup de signes techniques voire fondamentaux pour apaiser les taureaux. Attendez-vous donc à plus de pertes en bourse.

Par Fawad Razaqzada, FOREX.com » Site Officiel

forex.com bourse actions fomc

Clause de non-responsabilité: Les informations et opinions contenues dans ce rapport sont fournies à titre d’information générale et ne constituent en aucun cas une offre ou une sollicitation concernant l’achat ou la vente de contrats de change sur le forex ou de CFD. Bien que les informations contenues dans le présent document proviennent de sources considérées comme fiables, l’auteur ne garantit pas leur exactitude ni son exhaustivité, et n’assume aucune responsabilité pour tout préjudice direct, indirect ou consécutif pouvant résulter du fait que quelqu’un se fie à de telles informations.
vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

7 + neuf =