Premier Site Forex au Québec

L’hyperinflation pousse l’adoption du Bitcoin en Iran

Le Parlement iranien approuve la nouvelle dénomination du rial alors que le Covid-19 et les sanctions font des ravages

Les Iraniens se tournent de plus en plus vers le Bitcoin (BTC) et d’autres crypto-monnaies alors que le pays continue de lutter contre l’hyperinflation.

Le nombre d’iraniens utilisant la plus grande crypto-monnaie du monde, le Bitcoin, reste relativement faible. Cependant, avec l’effet paralysant des sanctions américaines sur l’économie de l’Iran aggravé par la pandémie actuelle de Covid-19, l’intérêt a repris. Sur certains échanges peer-to-peer, tels que LocalBitcoins, les Iraniens connaissent des primes sur BTC de plus de 300%.

Les taux d’inflation officiels déclarés par le gouvernement iranien sont contestés depuis longtemps. À son apogée en septembre 2018, la République islamique d’Iran a déclaré que l’inflation était légèrement inférieure à 17%. En réalité, c’était près de 400%.

Après des années de querelles parlementaires, les politiciens iraniens ont maintenant accepté de reconstituer la monnaie fiduciaire du pays. Le nouveau toman vaudra 10 000 rials (0,19 £, 0,24 $, 0,22 €) une coupe de quatre zéros.

Indiquant la réticence du gouvernement à reconnaître la grave hyperinflation après des années de minimisation de la réalité sur le terrain, le chef de la banque centrale iranienne, Abdolnaser Hemmati, a déclaré que la mesure «n’a aucun effet sur le taux d’inflation, car l’inflation est la conséquence ici, non la cause.”

Dans tous les cas, toutes les parties conviennent que la nouvelle monnaie permettra d’économiser de l’argent sur les coûts d’impression et de frappe et réduira également la pression psychologique des prix élevés sur les citoyens.

L’Iran a adouci son attitude envers les actifs numériques au cours des 12 derniers mois. Dans un discours prononcé plus tôt cette année, le président Hassan Rouhani a identifié la technologie sous-jacente aux crypto-monnaies comme un outil utile pour résister à «la domination du dollar américain et du régime financier américain». Il a appelé à la création d’une crypto-monnaie panislamique.

Avec une telle reconnaissance de haut niveau, l’adoption des crypto-monnaies et des technologies associées a augmenté. Le gouvernement a accordé des allégements fiscaux aux mineurs de crypto-monnaies s’ils rapatrient tous les revenus étrangers, tandis qu’au début du mois, le ministère iranien de l’Industrie, des Mines et du Commerce a approuvé un plan pour la firme turque iMiner de construire une installation de minage cryptographique à 6000 plates-formes à Semnan, un ville du nord de l’Iran.

Par Lawrence Gash, Currency.com » Site Officiel

currency.com 700x300

Avertissement sur les risques: Votre capital est à risque. Les opérations de change au comptant et les contrats à terme sur marge comportent un niveau de risque élevé et peuvent ne pas convenir à tous les investisseurs. Vous risquez de perdre tout votre capital. Les performances passées ne représentent pas les résultats futurs. Le niveau élevé de levier peut être contre vous aussi bien que pour vous. Avant de décider d’investir dans des devises au comptant ou des contrats à terme, vous devez soigneusement considérer vos objectifs d’investissement, votre niveau d’expérience et votre appétit pour le risque. Si vous avez un doute sur l’investissement ou la mécanique de ces produits, vous devriez demander des conseils financiers indépendants
vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

1 × 3 =