Premier Site Forex au Québec

La Banque du Canada annoncera son taux directeur ce mercredi à 10:00

La Banque du Canada annoncera sa dernière décision relative à la politique monétaire canadienne ce mercredi à 10:00 (heure de Montréal).

Aucune action n’est prévue pour une modification du taux directeur, donc tous les regards seront tournés vers la déclaration qui l’accompagne, les prévisions économiques mises à jour et le ton du gouverneur Poloz. Les marchés semblent s’attendre à un message trop accommodant et si la Banque du Canada semble globalement prudente, il est peu probable qu’elle abandonne complètement ses plans de hausse des taux, ce qui crée un risque à la hausse pour le dollar canadien sur le forex.

L’économie canadienne a connu des moments difficiles au cours des derniers mois, avec un ralentissement de la croissance des salaires et du prix des maisons, ce qui est une mauvaise nouvelle pour les consommateurs et les propriétaires. L’enquête auprès des entreprises réalisée par la Banque du Canada pour le premier trimestre était également décevante, l’indice global tombant en territoire négatif, indiquant que les entreprises devenaient de plus en plus pessimistes.

Dans cet environnement, les attentes du marché concernant les augmentations du taux directeur de la Banque du Canada se sont évaporées, laissant la place à la spéculation sur des possibles réductions de taux. Une réduction du taux directeur d’un quart de point d’ici décembre est prévue avec une probabilité d’environ 30%. Pourtant, le dollar canadien s’est récemment consolidé sur le forex, se négociant latéralement par rapport au dollar américain, la morosité du marché des taux étant compensée par la flambée des prix du pétrole, le principal produit d’exportation du Canada.

Pétrole vs USD/CAD

Cela nous amène à la réunion de la Banque du Canada ce mercredi. Les marchés semblent s’attendre à ce que Poloz et ses collègues adoptent un ton beaucoup plus prudent, éventuellement en supprimant toute référence subsistante à la hausse des taux et en passant effectivement à un biais neutre. Un tel changement renforcerait probablement les attentes quant à la prochaine baisse des taux et pourrait éventuellement peser sur le dollar canadien.

Cependant, il est peut-être trop tôt pour un tel changement. Les décideurs sont en effet susceptibles de communiquer un message plus prudent, mais cela pourrait être une touche moins accommodante que ce que les marchés attendent. Ils ne peuvent pas aller aussi loin que de retirer complètement des hausses de taux de la table. D’une part, la hausse soutenue des prix du pétrole dresse un tableau bien meilleur du secteur de l’énergie au Canada. Dans un même temps, les dernières données sur l’IPC ont montré une accélération de l’inflation sous-jacente, ce qui donne un espoir pour une reprise. Séparément, les responsables ont déjà recalibré leur parti pris lors de la dernière réunion. Ils pourraient donc vouloir conserver une option au cas où l’économie rebondirait, à l’instar de la Fed.

En bref, les marchés s’attendent à une Banque du Canada trop accommodante et bien que les évolutions récentes ne soient pas encourageantes, elles n’ont pas non plus été suffisamment terribles pour justifier un autre changement substantiel des prévisions.

En ce qui concerne le dollar canadien, si cette évaluation s’avère exacte, le huard pourrait monter en flèche sur le forex. Non pas tant en raison d’un changement massif dans les perspectives de la politique monétaire, mais plutôt parce qu’avec le risque d’une Banque du Canada accommodante, les traders auront une chose de moins à craindre pour augmenter leur exposition au dollar canadien et la devise pourrait enfin rattraper la hausse du pétrole.

usdcad forex 23042019

Techniquement, une baisse de la paire USD/CAD sur le forex pourraient se heurter à une première zone de support autour de 1,3270, marquée par le creux du 17 avril.

À l’inverse, la résistance à une hausse de la paire USD/CAD sur le forex pourrait survenir au niveau psychologique de 1,3400, une zone où la paire a plafonné à de multiples reprises en avril.

Pour rester informé des dernières nouvelles sur le forex, consultez notre section » actualités

par Marios HadjikyriacosXM Investment Research Desk

Marios est diplômé de l’Université de Reading en 2015 avec un BSc en économie et économétrie.

Avant de rejoindre XM en tant qu’analyste des investissements en décembre 2017, il fournissait des services d’analyse financière, de reporting et de conseil à l’une des plus grandes sociétés de services financiers de Chypre. Il se spécialise dans l’identification et la prévision des tendances sur les marchés des devises, des matières premières et des actions, principalement par l’utilisation de l’analyse fondamentale.

En plus d’être un commentateur actif sur les marchés financiers, Marios est un adepte de la littérature économique en ce qui concerne les questions morales, tout en étant intrigué par les développements dans le domaine de la finance comportementale.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

2 × quatre =