Premier Site Forex au Québec

L’euro atteint un sommet de 4 mois sur le forex face au dollar néo-zélandais

L’euro a enregistré un nouveau sommet de quatre mois sur le forex face au dollar néo-zélandais à 1,6987, trouvant une résistance proche de la moyenne mobile simple de 200 jours.

Le RSI et le MACD augmentent la distance au-dessus du niveau 50 et de la ligne zéro, augmentant ainsi les spéculations sur une pression à la hausse accrue à court terme.

eurnzd forex 7 mai 2019

Si la paire EUR/NZD maintient son orientation à court terme à la hausse après le rebond sur le creux de 18 mois à 1,6885, les acheteurs contesteront probablement le niveau de retracement Fibonacci 50,0% autour de 1,7110. Une cassure plus haute pourrait durer jusqu’au niveai psychologique de 1.7200, sommet du 3 janvier 2019.

D’un autre côté, une baisse en dessous du seuil de 1,6915 (Fibonacci 38,2%) pourrait conduire le prix vers le support à 1,6850 et la moyenne mobile simple de 20 jours proche de 1,6805. Au-dessous de ce dernier, la barrière de 1,6725 et le Fibonacci 23,6% à 1,6675, qui coïncide avec la moyenne mobile simple de 40 jours.

En résumé, si la paire NZD/USD dépasse la moyenne mobile simple de 200 jours, cela pourrait ouvrir la porte à des ordres haussiers jusqu’à la prochaine résistance.

Pour rester informé des dernières nouvelles sur le forex, consultez notre section » actualités

par Melina Deltas, XM Investment Research Desk

Melina a rejoint XM en décembre 2017 en tant qu’analyste des investissements au sein du département de recherche. Elle peut clairement communiquer les actions du marché, en particulier les configurations techniques et les configurations chartistes. Sa méthode axée sur la technique se concentre principalement sur l’action des prix sur plusieurs périodes afin de capturer les grands mouvements qui se développent au fil des années. Elle a plus de 3 ans d’expérience dans l’analyse des marchés financiers, spécialisée dans les devises, les indices et les matières premières.

Melina a étudié les mathématiques pures à l’Université de Lancaster et possède une maîtrise en économie monétaire et financière de l’Université de Chypre. Actuellement, elle est membre associée de la Société des analystes techniques (STA) et technicienne financière agréée (CFTe).

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

11 − 11 =