Premier Site Forex au Québec

La paire NZD/USD en survente sur le forex dans un canal descendant

La paire NZD/USD a chuté sur le forex de manière agressive ce mercredi vers un creux de quatre mois à 0.6523, mais le prix a immédiatement récupéré la majeure partie de son terrain perdu et est revenu au-dessus d’un niveau de support clé situé à 0.6580.

Étant donné que les indices RSI et stochastic sont proches des niveaux de survente, la paire NZR/USD pourrait continuer à récupérer ses pertes sur le forex. Il reste cependant à voir si les acheteurs ont assez de carburant pour sortir du canal descendant abrupt tiré à partir du sommet de mars.

nzdusd forex 08052019

La ligne rouge Tenkan-sen à 0,66 peut être vue en premier lors de la montée et avant que toute attention soit tournée vers la limite supérieure du canal, actuellement vue autour de 0,6623. Si le cours de la paire NZD/USD cassait le canal à la hausse, le rallye pourrait encore gagner de l’ampleur, les projecteurs se tournant vers la moyenne mobile simple de 20 jours à 0,6673. Une clôture décisive au-dessus de la SMA de 200 jours pourrait toutefois être considérée comme une plus grande réussite pour un retracement à la hausse.

Alternativement, les vendeurs pourraient réessayer de passer le niveau de support autour de 0.6580 afin de ramener le prix à 0.6523. Si la tentative aboutit, l’objectif suivant sera la ligne inférieure du canal, autour de 0,6500 et s’il était également brisé, cela ouvrirait la porte au creux de 0,6423, le niveau le plus bas atteint sur le forex depuis janvier 2016. Un tel mouvement amèneraient les perspectives à long terme encore plus à la baisse.

Pour rester informé des dernières nouvelles sur les devises, consultez notre section » actualités

par Christina ParthenidouXM Investment Research Desk

Christina a rejoint le département de recherche d’investissement de XM en mai 2017. Elle est titulaire d’une maîtrise en économie et commerce de l’Université Erasmus de Rotterdam avec une spécialisation en économie internationale. Auparavant, elle a obtenu un baccalauréat en sciences économiques de l’Université de Chypre. Outre les marchés des changes, ses intérêts de recherche incluent l’impact du commerce international sur les marchés du travail et le développement de produits.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

10 − dix =