Premier Site Forex au Québec

La paire USD/CHF enregistre sa pire performance sur le forex en 3 ans

La paire USD/CHF a connu jeudi sa pire performance journalière sur le forex depuis plus de trois ans, enregistrant un net repli vers un creux 6 mois et demi à 0.6790.

Le cours de la paire USD/CHF oscille actuellement autour de la bande inférieure de Bollinger, alors que le RSI devrait passer à la hausse après avoir franchi la barre de survente des 30, avertissant que l’action baissière pourrait ne pas se poursuivre à court terme.

Toutefois, les actions du marché se situant bien en dessous de la moyenne mobile, la paire USD/CHF pourrait avoir besoin de temps supplémentaire pour corriger la tendance baissière qui avait débuté au sommet situé à 1,0234.

usdchf forex 21062019

Un échec à revenir au-dessus du précédent creux de 0,9853 ferait davantage confiance à la vague baissière déclenchée depuis le sommet des 1,0234, se déplaçant initialement vers le creux de jeudi à 0,9790, puis vers 0,9710, qui est le niveau de retracement Fibonacci 50%. En cassant ce dernier niveau, le prochain support clé à surveiller pourrait être 0.9650.

Une clôture confortablement au-dessus du creux du 20 mars à 0,9893 pourrait relancerait la tendance haussière de 2 ans, la résistance se rapprochant de la bande médiane de Bollinger à 0,9956. Un peu plus élevé, le niveau de retracement Fibonacci 23,6% à 0,9987 pourrait également interrompre les corrections haussières avant le niveau de 1.0014.

La situation à moyen terme a légèrement baissé après la chute en dessous de 0,9853. En résumé, la paire USD/CHF continue à afficher un statut négatif sur le forex à court et à moyen terme.

Pour rester informé des dernières nouvelles sur les devises, consultez notre section » actualités

par Christina ParthenidouXM Investment Research Desk

Christina a rejoint le département de recherche d’investissement de XM en mai 2017. Elle est titulaire d’une maîtrise en économie et commerce de l’Université Erasmus de Rotterdam avec une spécialisation en économie internationale. Auparavant, elle a obtenu un baccalauréat en sciences économiques de l’Université de Chypre. Outre les marchés des changes, ses intérêts de recherche incluent l’impact du commerce international sur les marchés du travail et le développement de produits.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix-huit − 14 =